Catégories
Article

« Je n’ai pas le temps ! », pour en finir avec cette phrase

C’est une phrase que vous entendez sûrement à longueur de journée. Que ce soit au boulot, devant l’école des enfants ou au café. Bref, tout le monde semble tellement débordé qu’il leur est impossible de faire certaines tâches ou activités.

Souvent liée à une surcharge de travail, la phrase “Je n’ai pas le temps” sonne souvent comme une excuse au fait que l’on ne fait pas telle ou telle chose.

Et il y a une phrase qui suit : “La journée ne fait que 24 heures”. Comme si il était impossible de faire tout ce que l’on aime dans une journée. Ou alors, peut être que certaines personnes ont du rabe, quelques heures en plus, distillées au compte goutte pour les plus méritants. Non, impossible !

Véritable problème ou utopie ?

À moins de vivre dans un univers parallèle, le temps est le même pour tous. Mes journées et les vôtres font 24 heures et pas une de plus.

Pourtant, nombreuses sont les personnes qui parviennent à faire les choses essentielles dans une journée.

Sachez une chose : même si vos journées dureraient 72h vous aurez exactement le même problème car vous chercherez à caser toujours plus de choses dans cette journée.

En réalité, nous consommons les ressources et le temps qui nous sont alloués. Prenons exemple : vous avez une réunion de prévue ce matin, elle durera 1h, vous allez donc passer 1 heure en réunion.

Et c’est la même chose pour toutes les activités ou tâches que vous allez programmer dans votre journée.

Le temps que vous avez réservé pour une activité/tâche sera consommé dans son intégralité.

Transformez “Je n’ai pas le temps” en “Ce n’est pas ma priorité” :

Quand une personne vous dit qu’elle n’a pas le temps, il faut y voir un message subliminal. En réalité, cette personne vous indique subtilement que ce que vous lui demandez n’est pas sa priorité.

Et cette personne a raison ! Vous aussi vous devez maintenant dire “ce n’est pas ma priorité”.

Cela ne veut pas dire que vous ne souhaitez pas mettre votre temps à disposition d’autrui mais plutôt que vous choisissez comment vous l’utiliser.

Soyons honnête, on ne peut pas tout faire mais on peut choisir ce que l’on veut faire.

Pour conclure :

On ne dispose pas encore de la formule magique qui nous permettrait de rallonger les journées et comme nous avons pu le voir, cela ne changerait rien à notre problème.

Alors, voyons les choses sous un autre angle : gérons nos priorités en mettant à profit notre temps pour les choses qui compte vraiment pour nous.

À la clé, moins de stress dans le vie personnelle que professionnelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

code